République Tunisienne | Ministère de l’Industrie et des PME | Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation

Edition 2014

Dans une conjoncture postrévolutionnaire, l’initiative d’introduire une première édition d’un Concours National spécialement dédié à l’Innovation été indispensable, voir incontournable, pour dynamiser la stratégie nationale de promotion d’innovation en tant que catalyseur pour l’essor économique.
En effet, cette première édition a contribué à l’accélération du rythme de création de projets innovants dans les créneaux porteurs à forte valeur ajoutée, notamment dans les régions de l’intérieur.
Outre, l’avènement de ce concours a permis d’identifier et de valoriser les projets innovants de toutes les catégories en leurs apportant toute l’aide nécessaire, tant en matière d’accompagnement que pour leur faciliter l’accès au financement.

Sur le plan organisationnel, La première édition du Concours National de l’Innovation 2014 a été une véritable réussite, elle a pu dévoiler le potentiel d’innovation dans les régions en mettant en compétition 280 projets innovants de divers secteurs d’activité, répartis sur tout le territoire tunisien.
Une présence considérable et diversifiée a marqué l’organisation de la première édition, concrètement, plus que 1200 participants ont assisté à 6 ateliers de sensibilisation et 6 cérémonies régionales et plus que 1000 participants à la cérémonie nationale.
La cérémonie nationale de remise des trophées aux lauréats a été organisée lors d’une séance inaugurale en marge du CAT 2014, qui a eu lieu le 16 octobre 2014, au Parc des Expositions du Kram.


La cérémonie nationale de remise des prix au Parc des Expositions du Kram.


Il est à noter que cette première édition du Concours National de l’Innovation a été lancé par l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation, API, avec le soutien du Projet d’Appui au Système de Recherche et d’Innovation « PASRI », et financé par l’Union européenne.
Ce concours a été organisé en partenariat avec l’Agence Nationale de la Promotion de la Recherche scientifique, ANPR, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et des Technologies de l’Information et de la Communication, le Ministère de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, l’UTICA et la CONECT.
Quatre catégories d’innovateurs ont pris part à cette compétition, à savoir :

  • les entreprises industrielles et de services liés à l'industrie
  • les institutions de recherche
  • les porteurs de projets innovants « START UP »
  • les innovateurs individuels

Ce concours s’est déroulé en deux étapes :
La première étape est régionale. Elle a concerné six zones qui sont le Grand Tunis 1 et 2, le Centre Est, le Nord Ouest, le Centre Ouest et le Sud.
Zone Gouvernorats
Grand Tunis 1 Ariana, Manouba, Bizerte et Tunis
Grand Tunis 2 Ben Arous, Zaghouan, Nabeul
Centre Est Sousse, Monastir, Mahdia, Kairouan
Centre Ouest Sfax, Sidi Bouzid, Kasserine, Gafsa
Nord Ouest Le Kef, Jendouba, Beja, Siliana
Sud Gabes, Médenine, Tataouine, Kebili, Tozeur

Des ateliers de sensibilisation et de promotion du concours ont été organisés au niveau des 6 zones. Ensuite le concours a été lancé simultanément au niveau de ces 6 Zones.
Le nombre de dossiers de candidature parvenu aux directions régionales de l’API s’est élevé à 284.
255 Dossiers ont été retenus suite à la vérification de leur conformité aux dispositions du règlement du Concours.
La répartition des 255 dossiers retenus par zone et par catégorie se présente comme suit :


Catégorie

Entreprises Centres/
laboratoires/
unités de recherche
Start-up/
porteurs de
projets innovants
Innovateurs
indépendants
Total
Gouvernorat
Zone
Grand Tunis 1 8 4 20 21 53
Grand Tunis 2 6 5 16 13 40
Centre Est 7 7 14 21 49
Centre Ouest 4 6 18 21 49
Nord Ouest 6 1 26 4 37
Sud 7 5 6 9 27
Total 38 24 96 85 255

Un jury a été constitué au niveau de chaque zone pour l’examen des candidatures et la sélection des lauréats pour chaque catégorie.
Les cérémonies de remise des «trophées» à ces lauréats ont été organisées au niveau de chaque zone lors de la quatrième semaine de septembre 2014.
La deuxième étape du concours était nationale, elle a porté sur la sélection des projets à primer parmi ceux retenus à l'échelle territoriale.
Un jury national a examiné les candidatures des lauréats régionaux pour sélectionner les quatre lauréats nationaux (un par catégorie).
Ce jury a accordé le trophée pour la catégorie « Entreprises » à la société NIELSEN, représentée par M. Mokhtar ZANNAD. NIELSEN a conçu une gamme de presses à balles universelles innovantes 5 en 1 capables de compacter des déchets aussi variés que des emballages carton, des bouteilles PET, des déchets textiles, des fûts métalliques, des canettes aluminium, des pneus, des carcasses d'ordinateurs, des copeaux métalliques, des plantes et algues etc.
Les concurrents doivent proposer 5 machines différentes pour compacter la gamme de 24 produits que traitent actuellement les clients de NIELSEN sur une seule et même machine.
NIELSEN est aujourd'hui le leader sur l'Afrique et le Proche Orient
 


Catégorie : ENTRPRISES
Sté NIELSEN
Responsable : M. Mokhtar ZANNAD
Intitulé du projet : Une gamme de presses à balle universelles 5 en 1.


En ce qui concerne la catégorie « Centres, laboratoires et unités de recherche », le jury a choisi IRA KEBILI, dont le projet se résume en une technique de production d’un compost destiné à la fertilisation des sols, à partir des déchets et sous-produits du palmier dattier. Le projet a pour objectif :

  • L’amélioration de la fertilité et de la qualité du sol notamment au sud de la Tunisie (sol sableux et pauvre)
  • La lutte contre la dégradation des terres par les engrais chimiques.
  • L’orientation vers une culture biologique respectant l’environnement.
     


Catégorie : LABORATOIRES/UNITÉS DE RECHERCHE
IRA KEBILI
Responsable : M. Maher SGHAIROUN
Intitulé du projet : Technique de production d’un compost destiné à la fertilisation des sols.
 

Pour la catégorie « Innovateurs indépendants », le choix a été fait au profit de M. Ali RHOUMA, dont l’innovation consiste à extraire les composés actifs responsables de l'activité antibactérienne à partir des margines par des traitements physiques et chimiques simples et non coûteux. Cette innovation s'inscrit dans l'otique de recherche de nouvelle approche de valorisation des margines en tant que biopesticide. Elle consiste à transformer les composés toxiques des margines en des composés non toxiques par un traitement chimique suivi par des traitements physiques simples (centrifugation, ultrafiltration et traitement thermique) pour obtenir un produit stérile thermostable.

 


Catégorie : INNOVATEURS INDÉPENDANTS
M. Ali RHOUMA
Intitulé du projet : Technique simple et non coûteuse d’extraction des composés actifs responsables de l’activité antibactérienne à partir des margines


Et pour finir, le lauréat de la catégorie « Start Up » était la société Ste NT4E, représentée par M. Rached Fatmi, dont le projet consiste en l’analyse du comportement mécanique des poutres homogènes et composites.
Le projet apporte à l’ingénieur de réelles solutions pour la conception et le calcul des poutres homogènes ou composites, quelles que soient leurs formes et leurs matériaux.
Ces solutions se traduisent par deux logiciels de type CAO (Conception assistée par ordinateur) dénommés CSection & CBeam (notés simplement CSB).
CSB sont des outils de simulations numériques. Ces simulations, dont l’exécution est possible pour un coût calcul insignifiant sur un micro-ordinateur courant, constituent pour l’ingénieur une réelle aide à la compréhension et à la prévision de la tenue mécanique d’une outre en vue de l’optimisation de sa conception et de son dimensionnement.
Les logiciels CSB, issus de très récents résultats de recherche, sont actuellement sans concurrence au niveau international et leur marché (essentiellement à l’export) est très important en termes de logiciels et de services.
 


Catégorie : START-UPS ET PORTEURS DE PROJETS
Sté NT4E
Responsable : M. Rached EL FATMI
Intitulé du projet : Solution pour la conception et le calcul des poutres homogènes ou composites.